Thursday, September 22, 2011

Camille Tournié, the Ogress of Saint Sauveur – France 1931



Note: The correct spelling is Camille Tournié.

***

FULL TEXT (Article 1 of 2): Paris, December 22.— Known as the Ogress of Saint Saveur [Sauveur], Camille Tounie (single) has been sentenced to imprisonment for two years for having murdered at birth since 1923 her seven children. The bodies were concealed on a farm owned by the children’s reputed father, her brother in-law, who was sentenced to imprisonment for seven years.

[“Child Murderess Gaoled,” The Barrier Miner (Broken Hill, Australia), Dec. 23, 1932, p. 1]

***

FULL TEXT: Cahors. 21 décembre – La cour d’assises du Lot a jugé, hier, la femme Camille Tournié et son beau-frère, Jarquel, inculpés de sept infanticides commis à Saint-Sauveur-la-Vallées.

On se souvient que les crimes de Camille Tournié fuerent decouvérts au mois de septembre dernier, à la suite d’une lettre anonyme l’accusant d’avoir tue en enfant nouveau-né. L’enquête ouverta aboutit rapidement et le petit cadavre fut decouvért enfoui sous un tas de pierres. Pressée de questions la mere criminèlle avoua agi de de la meme façon l’année précédente. On fouilla plus minutieusement et quelle le fut pas la surprise horrifiée des magistrats en decouvrant enfouis, au même endroit six petits squelettes.

Camille Tournié denonça son beau-frère comme complice.

Le jury a rapporté un verdict de culpabilité, mais a écarté les circonstances atténuantes.

En consequénce, Camille Tournié a été condamnée à deux ans de réclusion. La Cour a décidé, e noutre, que le dernier sera dégradé de la croix la guerre et de la médaille militaire.

[“L’Ogresse de Saint-Sauveur-la-Vallée – Sept victimes, Deux ans en prison,” L’Express Du Midi, Edition de Toulouse (Paris, France), Dec. 21, 1932, p. 3]

***

***



For more cases of this type, see Serial Baby-Killer Moms.

***

No comments:

Post a Comment